Exigences esthétiques, techniques et environnementales
Une forte inspiration des styles anciens des diverses régions françaises
Groupement d’artisans basé au sud de Toulouse
Performances énergétiques et écologiques
Construction à partir de matériaux sains et naturels
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Exigences esthétiques, techniques et environnementales
  • Une forte inspiration des styles anciens des diverses régions françaises
  • Groupement d’artisans basé au sud de Toulouse
  • Performances énergétiques et écologiques
  • Construction à partir de matériaux sains et naturels

Les savoir-faire MAISONARTCOBAT

« Art » comme ce qui est finalisé par la beauté; mais aussi « art » comme artisan, comme les « exigences de l’art », c’est à dire le savoir faire. Art vient en premier dans MAISONARTCOBAT parce que c’est ce qui exprime le mieux la finalité et l’esprit de cette entreprise.
  • Le paysage actuel est un mélange des différents héritages du passé
    Pour qu’une nouvelle maison s’insère harmonieusement elle doit faire corps avec ce qui est déjà là, héritage architectural des siècles antérieurs. Or cet héritage est composé des couches successives léguées par les différentes époques, et leur valeur est inégale. Il faut donc commencer par en faire l’analyse et le tri.
  • La beauté du style classique
    Parmi eux, l’architecture issue de la renaissance, ayant atteint son apogée au dix huitième siècle, est par sa grâce et son élégance, une magnifique source d’inspiration. C’est à cet héritage que l’on se référera en parlant de « style classique ». On cherchera à le pratiquer non pas matériellement sur des reproductions historiques, mais en assimilant ses principes. Bien sûr, il faut prendre des libertés par rapport aux habitudes de construire modernes pour ressusciter le style classique.
  • Des performances en regard des besoins actuels et à venir
    De nos jours, l’effort général porté à l’amélioration de l’habitat concerne principalement l’économie d’énergie. Les techniques employées à la construction évoluent dans ce sens. Et la réglementation elle même a pour effet de rendre obsolète en une vingtaine d’année toutes les constructions antérieures, sur ce critère du moins. La plus grosse dépense d’énergie étant le chauffage, il convient donc de concevoir d’emblée une maison très isolée, ne nécessitant qu’un moyen de chauffe réduit. Et pour qu’une telle maison soit en plus confortable, il est bon qu’elle ait une inertie thermique importante. La solution d’une forte isolation par l’extérieur (procédé le plus efficace) associée à une construction massive à l’intérieur satisfait donc cette double exigence.
  • Une construction saine, un cadre de vie relié à l’environnement naturel
    Les matériaux ont quant à eux une importance primordiale. Le style classique s’est épanoui à une époque pré-industrielle. Les matériaux y étaient travaillés artisanalement, par la main humaine prolongée d’outils manuels. Ce travail à la main trouvait dans la matière naturelle une résistance et une complicité. C’est d’abord par économie et bon sens qu’on se contentait des imperfections résiduelles, mais la maitrise de l’artisan était d’autant plus forte que la matière avait « résisté » et que cela était manifeste. De là venait sa noblesse. La matière utilisée, gardant une partie de ses déterminations naturelles, apportait sa richesse propre à l’œuvre achevée et lui donnait une continuité avec l’environnement naturel. Cette continuité semble faire défaut aux matériaux modernes. En outre, nombre de matériaux de synthèse modernes sont fréquemment nuisibles pour la vie, que ce soit lors de leur fabrication, de leur usage ou de leur élimination. Les composés organiques volatils libérés dans l’air des maisons peuvent compromettre la santé des habitants par exemple. Dans ce but, les produits issus de la chimie pétrolière, (plastiques, colles, isolant de synthèse, peinture etc…) sont soigneusement évités. Soit on les remplace par des équivalents naturels, soit on se débrouille pour ne pas avoir besoin d’eux.
  • La MAISONARTCOBAT
    Une MAISONARTCOBAT combinera donc une architecture classique, une isolation par l’extérieur associée à une structure interne ayant de l’inertie thermique, le tout utilisant des matériaux le plus sain possible. Elle devra s’inscrire dans un environnement avec lequel il y aura une mise en valeur réciproque, ce qui implique un souci des abords, jardin, cour, potager, verger, eux même transition vers un environnement soit naturel, soit harmonieusement construit par l’homme. En combinant différentes techniques éprouvées, il possible de décliner ce programme dans un mode constructif original.

MAISONARTCOBAT 

+ 33 603064134

Style Classique
Isolation par l'extérieur
Écologique et Saine
Concurrentielle
  • La relation directe est privilégiée
    Il vous est proposé d’être votre propre maître d’oeuvre et de passer contrat (devis) avec chaque artisan pour son corps de métier.
    Chaque artisan est responsable de sa partie et assuré comme tel.
    La qualité du travail et la coordination, sans être contractuelles, ne sont pas abandonnées au hasard. Les artisans du consortium veillent de concert et réciproquement au bon enchainement du chantier et à la qualité des travaux réalisés.
  • Selon les projets, le recours à un architecte pourra être nécessaire. Dans le cas d’une maison de plus de 170 m2 de surface de plancher par exemple.
    D’autres services pourront être nécessaires, comme une étude de sol, une étude de structure, etc… MAISONARTCOBAT travaille exclusivement avec des partenaires familiers de sa démarche. Nous serons en mesure de vous proposer tel cabinet, ou tel prestataire.
Une MAISONARTCOBAT
Maison Pilote à Carbonne.
Le savoir-faire MAISONARTCOBAT